Mouvement & Haptonomie

Les résidents, les hôtes, les collaborateurs, les parents et les bénévoles sont stimulés à bouger plus et le plus longtemps possible.

L’objectif premier est de faire conserver aux personnes la plus grande autonomie physique possible sans pour autant diminuer leur confort. Cela se fait en intégrant au mieux la kinésithérapie dans la vie de tous les jours : monter les escaliers, se promener, faire du vélo, nager, faire de la gymnastique …

Tout comme la thérapie par la musique améliore la capacité sensorielle des personnes atteintes de démence. Il en va de même pour le langage du corps qui, par l’attouchement et le mouvement – ‘l’haptonomie’ –, joue un rôle important pour entrer dans le monde sensoriel d’autrui. Là où les mots se perdent et les perceptions sensorielles diminuent, le toucher gagne en importance.

Une approche haptonomique permet d’exploiter cet aspect dans un contact respectueux avec la personne. Il s’agit surtout, de façon non contraignante mais adaptée, de créer des liens dans le respect de la dignité de l’autre, afin de lui procurer un sentiment de sécurité.

Les kinésithérapeutes font partie des équipes multidisciplinaires qui travaillent toutes de façon interdisciplinaire. Ils entraînent d’autres membres de ces équipes à intégrer cette attitude et cette expertise haptonomiques dans la vie du quotidien.

Huis Perrekes